Ca y est, Hina est équipée de sa balise de tracking! 


Grâce à elle,  vous pourrez suivre notre traversée presque en temps réel! Également, notre position dans la flotte (car, ne l’oublions pas… l’ARC, c’est aussi un peu une course ;)).

Note importante à l’usage des personnes inquiètes: la transmission de notre signal se fait par satellite, toute les 6 heures environ. Mais, bien entendu… il suffit que le bateau soit un peu mal positionné dans une vague, ou que nous ayons déposé un brol sur le tracker, ou… pour que la transmission ne se fasse pas. PAS D’INQUIÉTUDE, tout va bien à bord 🙂 une nouvelle mise à jour suivra probablement dans les 24h suivantes.

2 moyens de nous suivre:

  1. Sur votre iPhone: téléchargez l’application YB Races (http://itunes.apple.com/gb/app/yellowbrick/id452193682?mt=8), et sélectionnez la course « ARC and ARC plus » 

Sélectionner la course « ARC 2016 – Gran Canaria to Dt Lucia »

  1. Sur votre PC: http://yb.tl/arcplus2016#

Enjoy 😊

… en images 😊

09AM ce jeudi matin: premier briefing sécurité avec l’équipage au complet. Au programme de la journée: exercices sur papier autour des 6 grandes urgences en mer (homme à la mer, feu à bord, voie d’eau, urgence médicale, démâtage et perte du système de barre). 

Ambiance studieuse dans le cockpit

À bord d’un bateau, quelle que soit l’urgence.. Le plus important est d’être bien préparé. Il faut que chacun réagisse aussi bien que possible, aussi vite que possible. C’est pourquoi, après une matinée « réflexions » sur les meilleures conduites à adopter, direction la mer, pour quelques essais « grandeur nature ». 
Météo moyennement clémente ce jeudi: le soleil est certes de la partie, mais un joli alizé de nord-est également! Plutôt bon signe pour notre traversée prochaine (ce vent est précisément celui qui nous amènera de l’autre côté de l’Atlantique), mais moins « pratique » pour quelques manœuvres sécurité (l’Alizé, établit à 20-30 noeuds, soulève une petite houle assez secouante quand elle est prise dans la mauvaise direction..)

Qu’à cela ne tienne! On est la pour s’exercer en conditions réelles… Voyez plutôt​

​Récupération réussie! On enchaine avec quelques « drills » feu à bord, avant de regagner l’avant port pour un essai de la barre de secours en conditions réelles. En effet, comme les plus observateurs l’auront immanquablement remarqué, Hina est équipée d’une barre à roue. Celle-ci implique la présence d’un système de câbles de transmission, permettant le transfert des instructions au safran du bateau. Or, qui dit système de transmission, dit bien sûr casse potentielle. Pour pouvoir continuer à diriger le bateau, même en cas de casse, Hina est équipée d’une barre franche, connectable directement sur le haut de la mèche de safran.

La barre franche en place, dans la cabine arrière. Tout fonctionne comme prévu!

Après ces derniers exercices, retour au port, débriefing…

Et une bonne petite bière, bien méritée 🙂

Retour vers Las Palmas pour vendredi, avec une traversée de 8h à la clé, dans un bon Nord-Est 25-35 noeuds. Ca s’annonce un peu sport! Impec, c’est précisément ce dont nous avons besoin pour développer nos « sea legs »!!

Enjoy 😊

Trekking au Teide, retrouvailles avec David

Journée off à Teneriffe… location d’une petite voiture en 2 temps 3 mouvements, et on attaque la montée des 2.200 mètres qui séparent la mer du parc du Teide, principal volcan actif jusqu’à récemment, culminant à 3.200 mètres (quand même) au milieu d’une mer omniprésente (l’île n’est après tout pas SI grande).

Arrivée dans un paysage lunaire, nous attaquons un mini trek d’1h30

3 gars heureux, sous un magnifique soleil, mais seulement une dizaine de degrés. C’est parti!!

Yan pose au milieu d’une ancienne coulée de lave (refroidie 😏)

Très, très joli décor..

 

Le soir, petit crochet par les piscines de Martianez, près de Porto de la Cruz. Piscines naturelles (eau de mer), immenses (il faut nager 15min pour en faire le tour..), bordées de roches volcaniques. Puis retour à Santa Cruz, pour un petit apéro sur Thera, et quelques tapas en ville..

Mercredi est un grand jour: l’arrivée de notre 4eme membre d’équipage, tant attendu, est prévue pour midi!

David débarque en pleine forme, un peu fatigué mais heureux… Les affaires sont vites rangées, l’aprem passe à effectuer de multiples bricoles sur Hina et Thera, Greg David et Yan partent en expédition approvisionnement… et tout ca termine, une fois encore, par un mega apéro dans le carré de Hina, avec les 2 équipages au complet!

8 personnes autour de la table… ca faisait longtemps! De gauche à droite: Laurent, Caroline, Camille, David, Yan, Greg et Kevin

Au programme pour les prochains jours: briefing sécurité pour tout l’équipage d’Hina, distribution des rôles et responsabilités pendant la traversée, et quelques exercices en conditions réelles…  puis retour vers Las Palmas, ou nous sommes impatients de retrouver le reste de la flotte de l’ARC (plus de 170 bateaux sont déjà arrivés!)

stay tuned 😊

Loin de l’actualité… ENFIN, la mer 🙂 première nav depuis qu’on a pris la décision de partir, en août dernier. Il était temps!
Nous avons pris la mer dimanche, presque en même temps que l’ARC+… mais avec un objectif nettement moins ambitieux que le Cap Vert. Notre objectif à nous: Ténériffe, et plus particulièrement un petit mouillage perdu tout à la point nord de l’île, ou nous espérons retrouver l’équipage de Thera.

En mode « passage ». 7h de nav entre Las Palmas et Ténériffe.. le temps de savourer nos retrouvailles avec la grande bleue..


Il faut savoir que Thera et Hina étaient toutes 2 voisines de ponton à Wemeldinge il y a encore 4 mois. A cette époque, Thera était bien en train de se préparer pour 2 ans de balade en Atlantique…  Mais nous, nous étions plus en mode « profitons des quelques week ends d’été, avant le loooong hiver »… 

Et puis, un jour de juillet, Thera a mis les voiles pour son grand périple.. et j’ai (re)commencé à rêver d’Atlantique. Quelques mois de préparation acharnés plus tard, Nous voici donc sur le point de nous retrouver, dans ce petit mouillage au nord de Ténériffe… 

A 15 milles du point de rendez-vous, la VHF (radio du bord) grésille soudain sur canal 16 « Hina, Hina, Hina pour Thera ». Premier contact. 2h plus tard, nous sommes côte à côte au mouillage. Un coup d’annexe, et l’équipage de Thera nous rejoint pour pour un petit apéro, très vite suivi par une bonne tambouille improvisée, mélange des menus prévus sur les 2 bateaux..

Thera au mouillage. Déjà 1.800 milles au compteur pour Camille et Kevin.. et le plus beau reste à venir 🙂


Après une magnifique soirée à 7 dans le cockpit d’Hina accompagnés par Cesaria Evora, Simon & Garfunkel, Led Zep… et une première re-familiarisation avec les étoiles, réveil lundi matin avec une petite nage-santé jusqu’à la plage.

Séance lecture, promenade en annexe (pour les connaisseurs, le nom officiel de l’annexe d’Hina est « pêt-pêt »).. puis remise en route vers 15h, objectif Santa Cruz.

2h de nav vent arrière sous génois seul… le temps de quelques photos, et de quelques grains sous arc en ciel

Yan en train de jouer avec le vent… preparation pour la transat

Arc-en-ciel entre les ondées…

Thera longe les côtes dans une lumière incroyable, poursuivie par un bout d’arc-en-ciel…

Arrivée à Santa Cruz, plein d’eau, rangement du bateau, douche de l’équipage… et départ pour une petite expédition « restau ».

Atterrissage au Plaza 18. Gin Tonic + tapas à volonté. Pur bonheur 

Hina à Santa Cruz, jeudi aprem. Plus en forme que jamais, trépignant d’impatience de nous emmener de l’autre côté dans 10 jours

Gin Tonic au Plaza 18

(… et pour les amateurs: le Making off 😜)

 

Au programme pour les prochain jours: trekking dans le parc du Teite, et arrivée du 4eme larron mercredi! As usual, on vous tient au jus 🙂

200

Ca y est… Hina est officiellement inscrite! Retenez bien ce numéro, ce sera le notre pour les 5 prochaines semaines 🙂

Au menu de ces 2 derniers jours: administration, poursuite des petits travaux de mise au point, et plein de nouvelles rencontres… 🙂

Il règne ici une ambiance incroyablement particulière… subtil mélange de frénésie, d’excitation, de détente, et d’ouverture.

On discute preparation avec l’un ou l’autre (en se disant souvent qu’on est pas si à la ramasse que ca d’ailleurs ;)), on échange conseils, itinéraires, bon plans approvisionnements, restaus, bars, ships… entre tous ces moments, les journées passent incroyablement vite, et presque sans le savoir, on se retrouve soudain en train de debriefer autour d’un petit Gin Tonic dans le cockpit (d’Hina ou d’un autre bateau..) à refaire – une fois encore – le monde..

Bon au milieu de tout ca, faut pas croire… On travaille quand même un peu 😉

Par exemple, ci-dessous: Yan en train de revoir une enieme fois la composition de nos 2 « grab-bags » (le sac jaune, et le container jaune à ses pieds sur la photo). Ces containers contiennent une foultitude de petits objets, nourriture lyophilisée, dessalinisateur à main, fusées, miroir, bâtons lumineux et j’en passe, tous destinés à faciliter notre vie et notre sauvetage dans le cas improbable où nous serions amenés à devoir abandonner Hina. Important de faire ca bien donc (vous remarquerez au passage l’air particulièrement concentré de l’intéressé sur la photo)

Greg et moi avons également tenté d’y voir plus clair sur le fonctionnement du Gennaker, voile d’avant pour le petit temps. Après analyse, il semblerait qu’il nous manque une partie du dispositif nécessaire à l’enroulement de la voile… Nombreux allers-retours avec le voilier (=fabricant de voiles). Celui-ci nous indique finalement qu’il est assez débordé, et qu’il ne pourra pas s’occuper de nous avant lundi – en cause, le départ imminent de l’ARC+. PAS de stress, on est pas (encore) pressés 😊

Et justement… parlons en un peu, de l’ARC +! les concurrents de ce premier rallye transatlantique prendront la mer demain (dimanche, le 6 donc… sur le coup de 13h heure locale). Ils sont une soixantaine (quand même), et auront comme premier objectif les îles du Cap Vert, avant de poursuivre vers St Lucie..

Bien sûr, qui dit départ imminent dit… énorme fête. Et qui dit énorme fête dit… présence de l’équipage 😎

Party aux relents ensoleillés… équipages de tous âges sur le dance floor…

… soutenus par un bar tres coopératif…

… et des animat(rices)teurs de toute beauté 😀

Rencontres sympa aussi: Michel Visser, patron du shipshandler de Bruinisse, et ayant activement participé à la préparation express d’Hina en septembre, est du nombre


Fin de soirée aux petites heures ce matin.. et retour vers « Anakin », un Confortina 32 appartenant à Gregoire et Pauline. Lui vient de terminer sa spé en médecine à Bruxelles, elle sage femme à Erasme… et tous les 2 en route pour un an de break autour de l’Atlantique… dream on 😎

Pour la suite: on se met en route pour Ténériffe demain, où nous comptons retrouver Kevin et Camille, et surtout.. le 4eme membre de notre équipage 🙂 David, j-4!! Get ready!!

Je vous laisse, on passe à table (eh oui, on se laisse pas aller de ce côté là non plus 😜

Après des retrouvailles émouvantes avec Hina mercredi, un déballage de valises (et la découverte de petits cadeaux magiques laissés par nos familles avant le départ… thank you guys 😌), on a vite attaqué le vif du sujet: reconnaissance de l’endroit, contact avec nos voisins de ponton, mais surtout…

  1. localisation du shipshandler le plus proche (= magasins où sont vendus les innombrables équipements et autres pièces de rechanges indispensables à toute traversée…)
  2. Localisation du bar voileux le plus proche

Après avoir complété avec succès l’étape 1, nous avons rapidement été nous réconforter de nos efforts dans l’étape 2… 

Hina au ponton (juste derrière le bateau avec le canot rouge)


Hier matin, petite évaluation de la « todo list ». Hina est arrivée en pleine forme aux Canaries, mais nécessite quand même encore quelques ajustements. Au programme

  • Installation par Yan du Grand Pavois (on vous explique ce que c’est dans un instant)
  • Installation par Yan du moulinet de pêche
  • Installation par Greg d’une partie du régulateur d’allure
  • Chipotage par moi pour le remplacement d’une des pompes du dessal
  • … et le plus sympa pour la fin: maintenance de la pompe des toilette 😜

Petit résumé en images:

Greg fixe le tambour de barre du régulateur d’allure: c’est cette pièce qui permettra au régulateur d’allure – sorte de pilote automatique fonctionnant au vent – de transmette à la barre les instructions pour garder le cap.

Yan en train d’attacher ensemble tous les drapeaux du « Grand Pavois », ornement de parade de la marine. L’ARC demande à tous ses concurrents de l’arborer avant la course. Le résultat est effectivement très festif

Hina et son Grand Pavois


Pendant ce temps… je m’occupe de remplacer la seconde pompe du dessal, arrivée avec nous…. avant de m’attaquer à une autre pompe, nettement moins sexy celle la: la pompe des chiottes

La pompe des chiottes est un des grands bonheur de tout skipper de voilier. Elle lache TOUJOURS au mauvais moment,  n’est JAMAIS facile à réparer… Et offre chaque fois des HEURES de pur bonheur à tout skipper qui tente de s’en rendre maitre.

Néanmoins, après quelques heures de jurons… Missions accomplies! 😜

Au programme pour demain: check in officiel auprès de l’ARC, et poursuite des préparatifs (installation du gennaker, réparation d’un joint moteur, maîtrise de la radio SSB,…)

Pour les prochains jours: nous pensons rester à Las Palmas jusqu’à dimanche, puis quitter en même temps que l’ARC PLUS (première vague d’équipages à travers l’Atlantique – mais eux s’arrêteront une semaine au Cap Vert, les veinards!), direction Ténériffe!

On vous tient au courant, stay tuned 😊


On est dans l’avion! 4h30 de vol jusqu’à Gran Canaria, pour retrouver Hina qui nous y attend depuis 2 semaines déjà.

David nous rejoint dans 1 semaine.. départ de la Transat prévu pour le 20/11!

Plus d’infos très vite sur la préparation, stay tuned 😎

Résultat de recherche d'images pour "atlantic crossing sunset"

C’est officiel: Hina traversera l’Atlantique cet hiver, avec à son bord les 4 mousquetaires habituels: Yannick, David, Greg et moi.

Projet décidé en quelques jours seulement au cœur du mois d’août: c’était le bon moment pour réaliser ce rêve qui nous taraude depuis plusieurs années déjà! Une première « grande » traversée, tous ensemble, sur un bateau que nous connaissons comme notre poche…

Mais bien sûr, entre le rêve, la décision de concrétiser, et la réalité… Il y a encore une abîme à franchir! Branle-bas de combat pour la préparation après l’euphorie de la décision: mi-août, Hina est toujours amarrée sagement à Wemeldinge. Rétro-planning rapide: si nous voulons avoir une chance de participer à l’ARC 2016 (Atlantic Rallye for Cruisers), avec un départ de Las Palmas (Gran Canaria, îles Canaries) le 20 novembre… Il faut se magner!

Les grandes dates sont vites arrêtées:

  • Fin août au plus tard, nous devrons valider définitivement la décision (après ça, plus de marche arrière possible!)
  • Début septembre, Hina devra entrer en chantier pour quelques travaux préparatoires. En parallèle, l’équipage devra mobiliser tout son temps disponible pour soutenir la préparation de la belle, en vue de son aventure océanique! On parle notamment de réinstaller le dessalinisateur, la radio ondes courtes (SSB), le régulateur d’allure…. (pour les plus intéressés, nous expliquerons tout cela plus en détail très vite dans un prochain article!). BREF: y’a du boulot! Sans parler des nombreuses « contraintes » de sécurité imposées par l’ARC, auquel le bateau devra se plier..
  • Pour espérer arriver aux Canaries avant le 13 novembre (date limite d’arrivée à Las Palmas pour l’ARC), et tenant compte de la météo parfois difficile dans le Golfe de Gascogne en octobre, Hina devra avoir quitté les eaux Néérlandaises au plus tard fin septembre. Ce qui ne laisse vraiment, vraiment pas beaucoup de temps! Mais bonne nouvelle: on adore travailler sous pression 🙂

Spoiler alert: à l’heure ou j’écris ces lignes, je peux vous confirmer que la partie 1 du programme – préparation du bateau s’est terminée avec succès, et dans les temps!

Hina est actuellement en Bretagne, après avoir quitté les Pays-Bas dimanche dernier. Fin de préparation « au finish », avec plusieurs soirée passées à peaufiner les réglages, l’armement,…

Les prévisions météo laissent présager un passage favorable jusqu’aux Canaries. Bref: the dream in ON!

Au fil des prochains jours, nous vous ferons découvrir plus en détail notre grand projet…

D’ici-là, pour être sur de ne rater aucune nouvelles, n’oubliez pas de vous inscrire en cliquant sur le bouton « s’abonner » en haut à droite de cette page!

Impatients de vous embarquer avec nous dans ce fabuleux projet, stay tuned!!

Hina en action

Une sélection de très bons moments passés sur Hina. Un mix de navigations dans les Grevelingen et des différentes traversées.

À regarder sans modération !