Remplacement des capots de pont

Toujours dans la série « 12 ans et quelques années au soleil », les 3 capots de pont d’Hina étaient devenus non seulement relativement opaques, mais également nettement moins étanches qu’à l’origine.
Les fuites, bien que limitées, avaient fini par abîmer les encadrements décoratifs en mahogany à l’intérieur du bateau.

L’objectif était donc

  • De remplacer les capots
  • De poncer et re-vernir les finitions intérieures

La première étape du processus a été de demander conseil à Martin (HR Parts – service après vente d’Hallberg-Rassy), pour comprendre comment les capots étaient montés, et donc, comment ils devaient être démontés.

Principe assez simple: les capots sont vissés dans le pont (massif à cet endroit), et donnent accès, une fois démontés, aux vis fixant les encadrements au pont.


Les capots sont facilement démontés, ainsi que les encadrements. On comprend mieux les fuites quand on voit l’état des joints… 😉


Yan attaque alors le ponçage des cadres

IMG_9183
Malheureusement, ceux-ci étant en lamellé-collé, et fortement endommagés par l’eau et le soleil, il s’avère impossible de récupérer une couche de bois brut suffisamment uniforme pour permettre un re-vernissage avec un résultat final satisfaisant.

le lamellé collé n’est pas simple à poncer…

Après quelques essais infructueux, je dois me résoudre à commander 3 nouveaux cadres chez HR Parts. Maigre consolation: ceux-ci arrivent vernis d’origine… Par contre, leur hauteur n’est pas adaptée (ces cadres sont utilisés sur plusieurs modèles HR, ayant respectivement des épaisseurs de pont bien différentes..)
Prochaine étape donc: la découpe des cadres. Travail pas évident, car le cadre doit être découpé de telle manière qu’il s’ajuste parfaitement à la fois contre le pont, mais également contre le plafond.

Je décide de commencer par découper le cadre « large », avant de procéder par toutes petites touches d’ajustement à la ponceuse à bande. Je présente ensuite à nouveau le cadre, et mesure les corrections à apporter à l’aide d’un pied à coulisse… Étant donné l’aspect extrêmement visible de ces finitions, mieux vaut être trop prudent 🙂

on comprend bien la difficulté de l’ajustement sur cette photo: le cadre doit en même temps être en appui sur le pont et le plafond

50.000 mesures plus tard, complétées par 20.000 petites corrections de ponçage, les cadres sont installés. J’ai également profité du fait que l’absence du cadre de finition dans la cabine avant permettait le démontage du plafond’ et donc le tirage d’un fil pour alimenter une lampe supplémentaire (il a toujours fait un peu sombre dans cette cabine).

Il n’y a plus qu’à remonter les nouveaux capots!

Pour cela, je commence par reboucher tous les anciens trous de fixation avec une pâte epoxy.

Je re-perce ensuite des pré-trous en positionnant manuellement le capot sur l’ouverture.

Enfin, après avoir dégraissé les surfaces à l’acétone, je colle le joint spécial Lewmar sur chaque capot, avant de l’enduire d’une fine couche de silicone non acide (truc donné par le chantier pour assurer une étanchéité parfaite, tout en permettant un démontage ultérieur si nécessaire). 

Je visse ensuite les capots dans le pont, et termine par un mini joint périphérique avec le surplus de silicone.

Résultat plutôt pas mal:

Cabine avant (avec la nouvelle lampe sur tribord)     
Carré     
Cabine arrière    

En espérant que ça tiendra quelques années 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :