N15°43.122′ W27°50.899′ – week 1

Il est 23h. De quart depuis 1h, je viens de terminer la navigation (météo, position).
Nous sommes presque à 200 milles au sud-ouest du Cap Vert. Devant l’étrave, plus de 4000km d’eau à courir.
En écrivant, j’observe l’océan qui entoure Hina depuis maintenant plus d’une semaine. Il est d’un noir
profond, impénétrable. Presque lisse… Seul un léger reliquat de la houle nord de ces derniers jours nous balance de temps en temps d’un bord sur l’autre.
Au dessus, des millions d’étoiles. Brillantes, ternes, rougeoyantes, bleues, blanches… Pas de lune,
mais j’arrive à distinguer l’étrave presque comme au crépuscule. L’air est tiède, léger… Soudain,
quelques flèches fluorescentes dans l’eau. Des dauphins. Ils ne nous quittent jamais longtemps depuis le
départ. Ils viennent, à toute heure du jour ou de la nuit, s’amuser quelques minutes avec notre vague
d’étrave. Puis repartent, et on a presque l’impression de les entendre nous murmurer « à tout à l’heure! ».

David vient de se mettre au lit, fin de son quart. À 2h, Yan viendra me relayer, et sera suivi par Greg à 6h.
Pour le moment, le bateau dort, illuminé seulement en quelques points par notre éclairage de nuit rouge.
Les instruments alignent leurs successions de chiffres. Le radar n’identifie pas un seul écho à 30km à la ronde.
Tout est calme.

Cette première semaine est passée comme l’éclair. Et en même temps, tant de choses se sont enchainées…
Qu’on a parfois l’impression d’être en mer depuis toujours. Le rythme s’est installé très vite après
l’effervescence du départ dimanche dernier. Chacun a trouvé sa place, ses occupations, ses moments de détente.
L’option « route sud », décidée ensemble avant le départ, nous amène exactement ce que nous attendions :
des températures en hausse chaque jour, une mer plutôt calme, un mauvais classement dans la course..
Bon, un tout petit, infime détail fait quand même cruellement défaut : le vent ! Damned..
Pour tenter de parer ce léger souci, nous habillons la belle de ses plus beaux atours.
Toute la garde-robe y passe: gennaker, spinnaker, avec ou sans grand ‘voile en support…
Malheureusement, la fête s’arrête dès le second jour, dans un grand « bang »… Nous voyons le haut du
gennaker décrire une parabole presque parfaite vers l’avant du bateau… Puis, inexorablement (merci
Newton), vers l’eau. Adieu la drisse (= la corde qui permet de monter, et qui tient toute voile en haut d’un mat).
Pas grave : avec 4 Mc Guyvers à bord, le problème est vite contourné (comprenez : la voile restera dans son sac pour le moment ;P).
Reste que le vent se laisse toujours désirer. Pour avancer (quand même) un peu, nous mettons parfois le
moteur en support. Parcimonieusement, parce qu’il y a encore de la route à parcourir, et que nos réservoirs sont très limités.

Une magnifique daurade vient mordre aux hameçons des patrons pêcheurs du bord (Yan et David) le 4eme
jour. Il était temps : la moitié de la boite de pêche avait déjà été perdue, emportée par des proies
trop grosses. La bête est vite maitrisée… Nettement moins vite réduite en filets (David y aura passé
plusieurs heures. Chapeau bas l’artiste). Et termine le lendemain, au cœur d’une fabuleuse préparation pleine de légumes.

Car oui, on ne mange pas trop mal sur notre esquif, même au milieu de l’Atlantique. Engrande partie
grâce à Greg, qui a minutieusement préparé les menus plusieurs semaines à l’avance, assurant même le
pré-chargement d’Hina quand celle-ci était encore à Bruinisse! Résultat : depuis le départ, nous avons
dégusté, entre autres : une blanquette de veau, des burgers maison, salades grecques, chili con carne home made, pizza préparées main et cuites au four…
Mais l’apothéose culinaire reste sans aucun doute le pain ‘boat-made’, que Greg nous fait tous les 2-3
jours, avec toutes sortes de farines multi-céréales plus délicieuses les unes que les autres. Non, vraiment, la bouffe… Ca va 😉

Et la route se poursuit, toujours avec trop peu de vent.. Jusqu’à samedi. Notre routage météo nous fait
passer vraiment près du Cap Vert. Il y a toujours cette drisse à réparer.. Et puis, ça ferait pas de mal de compléter notre appro carburant.
Décision est donc prise de faire un pit-stop express à Mindelo dimanche matin !

Même en y étant resté que 4h au total, exclusivement dans le port de plaisance (pas question d’entamer
les formalités d’immigration pour recevoir l’autorisation de passer à terre, on veut retourner en mer
aussi vite que possible :)), Mindelo nous a donné incroyablement envie de revenir.. Par ses couleurs,
ses senteurs, l’ambiance qui se détachait de ce petit port perdu dans l’Atlantique..

Mais pour l’heure, nous reprenons la mer, drisse réparée, pleins faits ! Et cette fois, il n’y a plus
que l’océan entre St Lucie et nous. Anakin (Grégoire et Pauline, notre « bateau frère / bateau potes ») en aura profité pour nous rattraper un peu, tant mieux!

Un message reçu de l’ARC tout à l’heure nous informait que le premier bateau (Rambler 88, une
monstrueuse machine de course) était sur le point d’arriver – déjà – de l’autre côté. Les pauvres… Pour nous, encore au moins 2 semaines à profiter :))

La nuit avance… Je peux voir dans le ciel le satellite qui emportera mon message dans quelques instants.

Nous n’avons aucun moyen de voir les éventuelles réponses / commentaire à ce post avant notre arrivée.. Mais promis, nous n’en manquerons pas un seul une fois la-bas!

La bise de nous 4

2 commentaires sur “N15°43.122′ W27°50.899′ – week 1

  1. Bruxelles, 29/11/2016 22h45
    SUPER ! GENIAL ! Quelle équipe !!! Nous vous suivons….à la trace, chaque jour.
    Très belle photo de l’équipage envoyée du Cap Vert (et, non : vous n’avez pas l’air traumatisés par cette escale 🙂 ) Et quelle joie d’entendre David au bout du fil !
    Nous espérons que les vents vont sont un petit peu
    plus favorables maintenant que vous filez (enfin peut-être) plein ouest.
    Amusez-vous bien; profitez-en un max.
    Très gros bisous à tous
    Claude et Anne

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :